2 147 millions d’euros en 2014 pour la biodiversité

L’indicateur montrant l’évolution de l’effort financier national pour la préservation de la biodiversité et des paysages a été mis à jour. En 2014, la dépense s’élève à 2 147 millions d’euros, en hausse constante depuis 12 ans.

Les trois quarts de cette dépense, soit 1,6 milliard d’euros (montant stable par rapport à 2013), concernent le domaine de la gestion des espaces et des espèces (gestion du réseau Natura 2000, des réserves naturelles, dépenses des associations de protection de la nature…).

La dépense relative aux actions dites « de réduction des pressions », qui ont pour objectif de réparer les dommages causés aux paysages et à la biodiversité par certains secteurs d’activité, généralement mises en œuvre par les entreprises elles-mêmes, est en hausse de 6 % entre 2013 et 2014, s’établissant à 537 millions d’euros en 2014.

Quant aux dépenses pour une meilleure connaissance de la biodiversité et des paysages (système d’information sur la nature et les paysages, référentiel taxonomique, inventaires et expertises relatives au patrimoine naturel, atlas de paysages…), ne représentent qu’une très faible part de la dépense totale (0,6 % en 2014). Après avoir augmenté sur la période 2006-2011, pour atteindre plus de 23 millions d’euros en 2011, elles ont accusé un net recul en 2012 et s’élèvent en 2014 à 12 millions d’euros.

Voir la fiche Indicateur

Voir la fiche Question où l’indicateur est mobilisé

 

Cet indicateur est produit par le Service de l’Observation et des Statistiques du Commissariat Général au Développement Durable.

Pour en savoir plus :

http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/indicateurs-indices/f/1966/1115/evolution-depense-nationale-faveur-protection-biodiversite.html

Date
07/02/2017
Mot(s) Clé(s)
indicateur