27 % seulement des groupes d’espèces des Outre-mer sont estimés suffisamment consolidés dans le référentiel taxonomique national

Question de référence de l'indicateur : 4- Comment la connaissance sur la biodiversité évolue-t-elle en France ?

- - - - -

L’indicateur Niveau d'exhaustivité de la liste des espèces connues en Outre-mer qui permet de suivre le niveau d'exhaustivité de la liste des espèces connues en Outre-mer vient d’être mis à jour, suite à la publication de la nouvelle version du référentiel taxonomique national TAXREF par le Muséum National d’Histoire Naturelle. Ainsi, en décembre 2015, on estime que seuls 27 % des groupes taxonomiques sont suffisamment consolidés dans TAXREF.

Disposer d’un référentiel taxonomique de qualité et le plus exhaustif possible est le point de départ incontournable pour gérer et partager des données sur les espèces. C’est un préalable indispensable aux programmes de connaissance ou de conservation. L’élaboration d’un tel référentiel apparaît donc comme un enjeu essentiel.

Si l’indicateur ne cesse de progresser, témoignant d’un effort soutenu pour compiler la littérature scientifique, on constate malgré tout encore un fort déficit de la consolidation des connaissances taxonomiques dans les Outre-mer français, tant la richesse de la biodiversité de ces territoires est grande et le manque de taxonomistes en capacité de produire des publications de synthèse important.

Cet indicateur est produit par le Service du Patrimoine Naturel du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, en s’appuyant sur le référentiel taxonomique national TAXREF qu’il administre.

Pour en savoir plus sur TAXREF : http://inpn.mnhn.fr/programme/referentiel-taxonomique-taxref

 

La démarche "1 semaine - 1 indicateur"

Date
25/01/2016
Mot(s) Clé(s)
indicateur