Nouveauté 2015 : un indicateur pour suivre l'évolution des "Haies, bois et landes agricoles"

Les spécialistes les appelles "Infrastructures agro-écologiques (IAE)", "Surfaces d'équivalence topographique (SET)" ou encore plus récemment "Surfaces d'intérêt écologique (SIE)". Il s'agit des éléments du paysage agricole qui concourent à la diversité écologique des territoires agricoles : haies, bois et bosquets, arbres isolés, landes, mares, bandes non cultivées, muret, murgers... Problème : si l'on est capable par expertise de ponctuellement estimer une partie de ces éléments, il n'existe aujourd'hui aucun indicateur permettant un suivi dans le temps de ces surfaces primordiales pour la diversité de nos écosystèmes.

Après deux ans de travail méthodologique, en collaboration notamment avec le service des statistiques du Ministère en charge de l'agriculture,l'ONB vous propose un nouvel indicateur traitant des éléments structurants et favorables à la biodiversité des paysages agricoles, sur la base des données Teruti-Lucas et CORINE Land Cover.

Il ne rend hélas compte que d'une partie de ces éléments, les haies, bois et landes, les autres éléments cités ci-dessus n'étant pas à ce jour disponibles dans une base de données nationale.

Les premiers résultats indique une présence d'environ 12 % du territoire agricole occupé par ces éléments, qui sont particulièrement importants pour assurer la continuité écologique des espaces, enjeu majeur pour les corridors écologiques de la trame verte et bleue (TVB). Il complète notamment  l'indicateur "Évolution des surfaces de grands espaces toujours en herbe".

Cet indicateur est disponible à l'échelle nationale mais aussi départementale.

Des travaux d'amélioration se poursuivre pour affiner cet indicateur et rendre disponible son évolution dans le temps.

Découvrez l'indicateur "Haies, bois et landes dans les territoires agricoles".

Français
Date
25/05/2015