Près de la moitié des indicateurs de l’ONB sont territorialisés

L'ONB publie essentiellement au niveau national, mais il anime également le Réseau national des observatoires de la biodiversité, principalement territoriaux.

Dans ce cadre, et à la demande des membres du Réseau, il s'attache à expertiser la possibilité de produire à l'échelle territoriale les indicateurs nationaux, et à les mettre à disposition quand cela est possible. Le niveau le plus pertinent est alors retenu en fonction du sujet de l'indicateur et de la qualité des données : région administrative, département, territoire de projet, zonage thématique.

Le document actualisant la synthèse de l'avancement de ces travaux est maintenant disponible.

Suite à la publication 2017 de l’ONB, ce sont désormais 41 indicateurs qui sont territorialisés sur les 89 indicateurs renseignés, soit près d’un sur deux. Et si l’on ne tient pas compte des 19 indicateurs qui ne sont pas territorialisables, la proportion d’indicateurs territorialisés avoisine en réalité les 60 %. Par rapport à l’an passé, cela représente 7 nouveaux indicateurs à la disposition des territoires, notamment  les lacunes de connaissances naturalistes produites et partagées, la présence des grands prédateurs, l’évolution des milieux naturels dans les ZNIEFF, l’évolution du dragage dans les ports maritimes. À noter que 13 des 41 indicateurs territorialisés, soit un petit tiers, le sont à l’échelle des nouvelles régions administratives.

Français
Date
14/06/2017