Glossaire

Qu'est-ce qu'une donnée d'inventaire ? Un indicateur ?  Le droit de propriété intellectuelle ? Que signifient GBIF, ZICO ?

Les travaux du SINP et de l'ONB ont rapidement montré l'importance  d'une terminologie précise pour avancer avec l'ensemble des acteurs en prévenant les quiproquos et autres malentendus. Il est également utile de retrouver facilement la signification des sigles et acronymes utilisés : organismes, politiques, projets..

Il peut exister plusieurs définitions pour un même terme ou expression. Par exemple "base de données" possède une définition informatique ("un regroupement ordonné d'informations numérisées") mais également juridique ("toute collection d'informations, numériques ou non"). Les mots, termes et expressions du glossaire sont répartis en 4 thèmes :

  • les mots des systèmes d'information : donnée, observation, fournisseur de données... ;
  • les mots des observatoires : indicateur, pertinence, périmètre, sensibilité... ;
  • les mots du statut juridique : droit sui generis, propriété intellectuelle... ;
  • les mots de la biodiversité : espèce, habitat, milieu...

Les mots du glossaire déjà intégrés sont signalés (cf ci-dessus) dans le site par un surlignage en pointillé.

AAMP

Agence des Aires Marines Protégées, l'AAMP anime le volet marin du SINP.


ABC

Atlas de la biodiversité dans les communes (voir la rubrique à : http://www.naturefrance.fr/actions/groupe-de-travail-portrait-de-la-biod...)


Absence (d'un taxon)
  • Donnée de synthèse déduite de l'analyse de plusieurs occurrences de "non-observation" d'un taxon et/ou issue de l'expertise prenant en compte l'historique de présence du taxon et de l'analyse des conditions du milieu (habitat, ressources alimentaires ...) sur un territoire et une période de temps définis. L'absence est une information interprétée qui est relative à une méthode.

    Ecologie

Voir la définition sur la page Glossaire


Accessibilité
  • Capacité d'un système d'information à rendre le plus facile possible,  la recherche, l'identification et l'accès à ses différents contenus. pour des utilisateurs de capacités physiques et intellectuelles différentes.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Acteur SINP
  • Personnes morales ou physiques , publics et privés intervenant dans la production, la qualification, la gestion, le traitement, la valorisation et la diffusion des données sur la biodiversité et les paysages ou qui, sans être productrices ou exploitantes de données sur la nature et les paysages, assurent un rôle d'animation ou de soutien aux acteurs du SINP ou encore de valorisation et de promotion du SINP.

    Référence

    Protocole SINP – article 6

    Organisation - Management du projet

Voir la définition sur la page Glossaire


Adaptabilité
  • Capacité d'un système d'information à recevoir facilement de nouvelles fonctionnalités et à fonctionner aisement dans de nouveaux contextes.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Capacité d'un système d'information à recevoir facilement de nouvelles fonctionnalités et à fonctionner aisement dans de nouveaux contextes.


Adhérent SINP
  • Acteur du SINP dont l'adhésion au SINP est effective, c'est-à-dire dont le processus d'adhésion a abouti positivement.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Organisation - Management du projet

Acteur du SINP dont l'adhésion au SINP est effective, c'est-à-dire dont le processus d'adhésion a abouti positivement.


Administrateur
  • Personne disposant des compétences et droits d’accès suffisants pour  paramétrer le comportement d’un système d’information , gérer des utilisateurs et créer, modifier ou supprimer des données en dehors des processus définies par l’application informatique elle-même.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Administration de la saisie et des formulaires associés
  • Fonctions permettant à l’administrateur d’un SI de  reconfigurer les formulaires et environnements de saisies pour modifier l’ordre de saisie des enregistrements, changer la présentation (notamment le vocabulaire), le choix de la langue, etc.

    Référence

    Compte rendu du GT outil de saisie naturaliste - administration, paramétrage, multilinguisme

    Technique - Informatique

Administration des attributs de données
  • Fonctions permettant à l’administrateur d’un organisme de configurer le modèle de données de l’application 

    Référence

    Compte rendu du GT outil de saisie naturaliste -  administration, paramétrage, multilinguisme

    Technique - Informatique

AFCEV

Association française pour la conservation des espèces végétales


Agrégation de données
  • Proposition : opération de regroupement de données qui modifie le nombre d’occurrence des données en présentant une synthèse d’un lot de données homogènes vis à vis de l’opération de synthèse envisagée. L’agrégation peut être par exemple spatiale ou temporelle ou thématique. La donnée agrégée est représentative du lot de donnée homogène  orientée vers une question. Par exemple, les opérations d’agrégation peuvent être la sélection d’une donnée par n, la moyenne de n données, une interpolation, une extrapolation sur un périmètre géographique ou une plage temporelle, etc..Une DDE n’est pas une donnée agrégée

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Annuaire
  • Conteneur d'information organisé où sont stockés de manière hiérarchique les acteurs et les adhérents au SINP, par unités organisationnelles.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Conteneur d'information organisé où sont stockés de manière hiérarchique les acteurs et les adhérents au SINP, par unités organisationnelles.


ATEN

Atelier Technique des Espaces Naturels


Attributs
  • Ce qui est propre à un être ou à un objet. Les attributs (ou propriétés) sont des informations qui caractérisent une entité (ou objet). Ces informations sont partagées par toutes les instances d’une classe. Les dictionnaires de données comportent des entités caractérisées par des attributs. Un attribut peut notamment être traduit physiquement sous la forme d'un champ d'une base de données.

    Référence

    D’après : SANDRE, Onema et OIEau

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Auteur
  • La qualité d'auteur appartient, sauf preuve contraire, à celui ou à ceux sous le nom de qui l’œuvre est divulguée. L’auteur est celui qui créé l’œuvre. Une œuvre originale est toute création portant la marque de la personnalité de l’auteur (droit moral).

    Référence

    Code de la propriété intellectuelle, art. L113-1

    Juridique

La qualité d'auteur appartient, sauf preuve contraire, à celui ou à ceux sous le nom de qui l’œuvre est divulguée. L’auteur est celui qui créé l’œuvre. Une œuvre originale est toute création portant la marque de la personnalité de l’auteur (droit moral).


Autorité publique
  • Sont définies comme autorités publiques, l'Etat, les collectivités territoriales et leurs groupements, les établissements publics; les personnes chargées d'une mission de service public en rapport avec l'environnement.

    Référence

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012
    Code de l'environnement L124-3

    Juridique

Sont définies comme autorités publiques, l'Etat, les collectivités territoriales et leurs groupements, les établissements publics; les personnes chargées d'une mission de service public en rapport avec l'environnement.


Balise
  • Elément sémantique des langages informatiques permettant de  délimiter et structurer des données contenues dans un document. Dans un langage de description de documents, marque destinée à l’identification, la description ou la mise en forme d’un élément de document. Les balises doivent être communes et avoir la même sémantique pour permettre l’interopérabilité.

    Référence

    D’après le SANDRE, Onema et OIEau ; Commission nationale de terminologie et de néologie, JO du 1/9/2000

    Technique - Informatique

Voir définition dans le glossaire


Bancarisation
  • Les processus de bancarisation des données permettent de conserver les données dans le cadre organisé d’une base de données d’où il est aisé de les extraire au moyen de requêtes.

    Référence

    Glossaire IDCNP

    Technique - Informatique

Les processus de bancarisation des données permettent de conserver les données dans le cadre organisé d’une base de données d’où il est aisé de les extraire au moyen de requêtes.


Banque de données
  • Ensemble de données relatif à un domaine défini de connaissances et organisé pour être offert aux consultations d'utilisateurs.

    Référence

    Commission de terminologie et de néologie - JO du 22/9/200

    Juridique

Ensemble de données relatif à un domaine défini de connaissances et organisé pour être offert aux consultations d'utilisateurs.


Base de données
  • Recueil d'œuvres, de données ou d'autres éléments indépendants, disposés de manière systématique ou méthodique, et individuellement accessibles par des moyens électroniques ou par tout autre moyen". De sorte que toute collection de données ou d'autres objets, dès lors qu'ils sont individuellement accessibles et qu'il y a disposition systématique ou méthodique de ceux-ci, constitue une base de données, quand bien même l'informatique n'interviendrait pas.

    Référence

    Code de la propriété intellectuelle, art. L112-3

    Juridique
  • Ensemble de données organisées, en vue de son utilisation, par des programmes correspondant à des applications distinctes et de manière à faciliter l'évolution indépendante des données et des programmes.

    Référence

    Glossaire informatique des termes de la Commission ministérielle de terminologie informatique

    Technique - Informatique

Définitions multiples , voir glossaire


BBEES

l’UMS 3468 « Bases de données Biodiversité, Ecologie, Environnements Sociétés (BBEES) » (MNHN-CNRS) a pour objectif de structurer et d’optimiser la conception et l'exploitation des bases de données de recherche sur la Biodiversité naturelle et culturelle, actuelle et passé.


BBEES

l’UMS 3468 « Bases de données Biodiversité, Ecologie, Environnements Sociétés (BBEES) » (MNHN-CNRS) a pour objectif de structurer et d’optimiser la conception et l'exploitation des bases de données de recherche sur la Biodiversité naturelle et culturelle, actuelle et passé.


BDN

Base de données naturalistes


Biodiversité
  • Diversité des organismes vivants, qui s’apprécie en considérant la diversité des espèces, celle des gènes au sein de chaque espèce, ainsi que l’organisation et la répartition des écosystèmes.

    Référence

    Vocabulaire de l'environnement publié au JO - Edition 2012

    Juridique

Diversité des organismes vivants, qui s’apprécie en considérant la diversité des espèces, celle des gènes au sein de chaque espèce, ainsi que l’organisation et la répartition des écosystèmes.


BIP

Biodiversity Indicators Partnership


BISE

Biodiversity Information System for Europe, portail européen d'informations générales sur la biodiversité (politique, actions, recherche, données, études, etc..).


Bordereau
  • Formulaire de saisie adapté à un protocole  d'observation (équivalent au concept d’inventaire).

    Référence

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - saisie des données, gestion des métadonnées, validation et ergonomie

    Technique - Informatique

Formulaire de saisie adapté à un protocole  d'observation (équivalent au concept d’inventaire).


BRGM

Bureau des ressources géologiques et minières


Ca-SIF

Catalogue des Sources d'Information sur la Forêt


Cache
  • Mémoire ou partie de mémoire informatique dans laquelle sont stockés de façon temporaire les données ou les programmes les plus fréquemment ou les plus récemment utilisés, que l'ordinateur peut interroger afin de réduire les temps de réponse. Note : Parmi les caches les plus utilisés, on trouve les antémémoires ou mémoires caches, les caches situés sur disque, ceux destinés à améliorer les performances des disques eux-mêmes (cache-disque), ainsi que des zones de la mémoire principale qu'occupent certains logiciels.

    Référence

    Commission de terminologie et de néologie - JO du 20/4/2007 http://franceterme.culture.fr/FranceTerme

    Technique - Informatique

Mémoire ou partie de mémoire informatique dans laquelle sont stockés de façon temporaire les données, (voir définition complète dans glossaire)


CARMEN
  • C’est une des applications  cartographiques mise en place par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE), permettant de mettre aisément en ligne des données géographiques environnementales, et de proposer une visualisation publique de celles-ci.

    Référence

    Site CARMEN

    Technique - Informatique

CARtographie du Ministère de l'ENvironnement, application permettant aux adhérents du SINP de publier des cartes.


Catalogage de métadonnées
  • Action de construire un catalogue de métadonnées ou de renseigner des fiches de métadonnées dans un catalogue selon une méthode préalablement standardisée, afin d’optimiser la recherche, la découverte, la consultation des séries ou des jeux de données liés aux métadonnées de ce catalogue.

    Technique - Informatique

Catalogue de métadonnées
  • Catalogue en ligne permettant de rechercher sur Internet les fiches de métadonnées et de les répertorier automatiquement, afin de permettre leur consultation par l’intermédiaire d’un moteur de recherche.

    Référence

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Catalogue en ligne permettant de rechercher sur Internet les fiches de métadonnées et de les répertorier automatiquement, afin de permettre leur consultation par l’intermédiaire d’un moteur de recherche (actuellement IDCNP).


Catalogue des expertises
  • Le catalogue des expertises est un référentiel servant à cataloguer, à regrouper et à centraliser les expertises offertes ou mises en avant par le SINP. Une expertise est définie par son intitulé, l'intitulé et les coordonnées de l'entité SINP (physique ou morale) qui la possède, son type (à définir), sa source et par l'objet la concernant.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Organisation - Management du projet

Référentiel servant à cataloguer, à regrouper et à centraliser les expertises offertes ou mises en avant par le SINP. Une expertise est définie par son intitulé, l'intitulé et les coordonnées de l'entité SINP (physique ou morale) qui la possède, son type (à définir), sa source et par l'objet la concernant.


Catalogue des normes
  • Le catalogue des normes est un référentiel regroupant et centralisant les normes, chartes, directives et tout document définissant une règle de  gouvernance ou une exigence dans le SINP.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Organisation - Management du projet

Référentiel regroupant et centralisant les normes, chartes, directives et tout document définissant une règle de  gouvernance ou une exigence dans le SINP.


CBN

Conservatoire botanique national


CCIG

Commission de Coordination de l’Information Géographique, a pour mission d’organiser la coordination des maîtrises d’ouvrage du MEDDTL et du MAAPRAT dans le domaine de l’information géographique.


CEMAGREF

Organisme de recherche spécialisé en sciences et technologies pour l'environnement


CESAB

Centre de Synthèse et d'analyse sur la Biodiversité - unité de la FRB qui a pour objet de valoriser les données existantes des équipes de recherche par croisement, rapprochement, analyse, synthèse, etc.. Il est basé à Aix en Provence-Arbois


CGDD

Commissariat général au développement durable


CGEDD

Conseil général de l'environnement et du développement durable du Ministère du développement durable


CIRAD

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement


Client
  • Utilisateur ou application informatique utilisatrice d’un système d’information disposant de droits plus ou moins étendus sur le fonctionnement ou l’utilisation du SI 

    Technique - Informatique

Utilisateur ou application informatique utilisatrice d’un système d’information disposant de droits plus ou moins étendus sur le fonctionnement ou l’utilisation du SI


Client-serveur
  • L'environnement client-serveur désigne un mode de communication interactif à travers un réseau entre plusieurs programmes ou logiciels : l'un, qualifié de client, envoie des requêtes ; l'autre ou les autres, qualifiés de serveurs, attendent les requêtes des clients et y répondent. Par extension, le client désigne également l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel client, et le serveur, l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel serveur

    Référence

    Wikipedia

    Technique - Informatique

Désigne un mode de communication interactif à travers un réseau entre plusieurs programmes ou logiciels : le client envoie des requêtes ; le ou les serveurs  attendent les requêtes des clients et y répondent. Par extension, le client désigne également l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel client, et le serveur, l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel serveur


CN ONB

Comité national de l'observatoire national de la biodiversité - Instance d'orientation de l'ONB, de composition Grenelle


CNIG

Conseil National de l'Information Géographique


CNPPF

Centre national professionnel de la propriété forestière


CNRS

Centre National de la Recherche Scientifique


Collecte de données
  • Processus se rapportant à la transmission des données produites par différents acteurs et moyens vers un dispositif de conservation. Le plus souvent la collecte des données est assurée par l’observateur lui-même, qui effectue la sélection, la mise en forme et la transmission des données. Il peut arriver qu'un intermédiaire assure la collecte d'un ou plusieurs observateurs.

    Référence

    Sandre

    Organisation - Management du projet

Processus se rapportant à la transmission des données produites par différents acteurs et moyens vers un dispositif de conservation. Le plus souvent la collecte des données est assurée par l’observateur lui-même, qui effectue la sélection, la mise en forme et la transmission des données. Il peut arriver qu'un intermédiaire assure la collecte d'un ou plusieurs observateurs.


Communicabilité
  • Ensemble de critères autorisant la mise à disposition d'une information, au regard du droit, de la qualité, de l'opportunité et d'autres enjeux éventuels.

    Référence

    GT Administrateurs de données des DIREN, 13/06/02


Complétion
  • Fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations qu'il saisit avec son clavier, en se voyant proposer un complément qui pourrait convenir à la chaîne de caractères qu'il a commencé à taper. (synonyme auto-complétion)

    Référence

    Wikipédia, repris dans le compte-rendu du GT administration

    Technique - Informatique

Fonctionnalité informatique consistant à proposer dynamiquement à l'utilisateur une série de termes dont les premiers caractères sont identiques aux caractères déjà saisis (synonyme auto-complétion)


Configuration d’attributs [dans un modèle de données]
  • L’application permet à l’administrateur fonctionnel d’un organisme d’étendre ou de modifier à la marge des attributs de l’application pour prendre en considération des éléments spécifiques. Il ne peut en revanche pas ajouter de tables ou de relations à l’application.

    Référence

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Technique - Informatique

Configuration du modèle de données
  • L’application permet à l’administrateur fonctionnel d’un organisme d’ajouter à sa convenance des attributs, tables et relations dans l’application : cette approche oblige à ne plus considérer un modèle de données, mais un métamodèle susceptible d’être traduit au cas par cas en fonction des protocoles et types d’espèces observées en un modèle de données spécifique à un organisme et une instance de l’application. Dans cette hypothèse, l’application doit consulter le métamodèle  pour connaître le modèle utilisé et construire ainsi dynamiquement ses formulaires de saisie et de consultation ou ses requêtes SQL. En revanche, les données sont stockées dans le vrai modèle de données.

    Référence

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Technique - Informatique

définition complexe, voir glossaire


Conformité
  • Dans le cadre du SINP, la conformité désigne le respect des règles fixées dans le cadre de la mise en œuvre des formats standard de données et métadonnées (renseignement des champs obligatoires, format, utilisation des référentiels).

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Organisation - Management du projet

Dans le  SINP, la conformité désigne le respect des règles fixées dans le cadre de la mise en œuvre des formats standard de données et métadonnées (renseignement des champs obligatoires, format, utilisation des référentiels).


Connexion
  • Procédure permettant à un client (utilisateur physique ou application informatique) de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci. Équivalent étranger : log in (en), log on (en).

    Référence

    D’après franceterme.culture.fr - JO du 10/10/1998

    Technique - Informatique

Procédure permettant à un client (utilisateur physique ou application informatique) de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci. Équivalent étranger : log in (en), log on (en).


Consolidation [de données]
  • La consolidation est la notion de regroupement cohérent de  deux ensembles homogènes de valeurs (fichiers, bases de données diverses) en un ensemble unique. Elle consiste à rassembler plusieurs données semblables afin d'obtenir un rapport structuré, plus facile à consulter que l'information brute, mais avec le moins de perte d'information possible.

    Référence

    Dico du net ; inspiré de Wikipedia

    Technique - Informatique

La consolidation est la notion de regroupement cohérent de  deux ensembles homogènes de valeurs (fichiers, bases de données diverses) en un ensemble unique. Elle consiste à rassembler plusieurs données semblables afin d'obtenir un rapport structuré, plus facile à consulter que l'information brute, mais avec le moins de perte d'information possible.


Consommateur de services
  • Acteur capable d’interroger l’infrastructure d’un fournisseur de service pour en obtenir la réponse attendue, qu’il peut utiliser dans sa propre infrastructure.

    Technique - Informatique

Acteur capable d’interroger l’infrastructure d’un fournisseur de service pour en obtenir la réponse attendue, qu’il peut utiliser dans sa propre infrastructure.


Consultation
  • Action de lecture permise par la mise à disposition du public d'une bibliothèque ou d'un service de documentation, de documents ou d'informations dont il prend connaissance sur place. Possibilité de visualiser l’information sans en disposer.

    Référence

    D’après le Dictionnaire encyclopédique de l'information et de la documentation / Serge CACALY (dir.) - Nathan, Paris : 1997.- p.159

    Technique - Informatique

Action de lecture permise par la mise à disposition du public d'une bibliothèque ou d'un service de documentation, de documents ou d'informations dont il prend connaissance sur place. Possibilité de visualiser l’information sans en disposer.


Contrat de service
  • Dans le SINP, le contrat de service sera figuré, selon les cas, par : le cahier des charges du lot de données ; la charte nationale SINP ; la charte régionale. Il précise les modes d’accès et d'utilisations et de diffusion possibles de la donnée ainsi que les précautions d'utilisations et les obligations de l'utilisateur. Si nécessaire, il précisera les modalités techniques de valorisation (formats et normes de flux, rythme de mise à jour...)

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Organisation - Management du projet

Coordinateur
  • Dans le SINP, le coordinateur (national, régional ou thématique) est la personne habilitée à attribuer au producteur de données les droits nécessaires : au moissonnage de son catalogue de métadonnées par la plateforme habilitée SINP et/ou à la saisie et l'hébergement de ses métadonnées sur la plateforme habilitée ; à la publication de ses données source, de synthèse et DEE sur la plateforme habilitée.

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Organisation - Management du projet

Dans le SINP, le coordinateur (national, régional ou thématique) est la personne habilitée à attribuer au producteur de données les droits nécessaires : au moissonnage de son catalogue de métadonnées par la plateforme habilitée SINP et/ou à la saisie et l'hébergement de ses métadonnées sur la plateforme habilitée ; à la publication de ses données source, de synthèse et DEE sur la plateforme habilitée.


Coordonnées géographiques
  • Pour se localiser sur la terre, il est nécessaire d'utiliser un système géodésique duquel découlent les coordonnées géographiques présentes sur les cartes. Celles-ci peuvent être exprimées soit sous la forme de longitude et latitude (coordonnées dites géographiques), soit en représentation cartographique plane (coordonnées dites en projection). La projection réglementaire en France métropolitaine est une projection conique conforme de Lambert (système géodésique NTF).

    Technique - Informatique

Pour se localiser sur la terre, il est nécessaire d'utiliser un système géodésique duquel découlent les coordonnées géographiques présentes sur les cartes. Celles-ci peuvent être exprimées soit sous la forme de longitude et latitude (coordonnées dites géographiques), soit en représentation cartographique plane (coordonnées dites en projection). La projection réglementaire en France métropolitaine est une projection conique conforme de Lambert (système géodésique NTF).


COVADIS

Commission de Validation des Données pour l’Information Spatialisée est une commission interministérielle MEDDTL/MAAPRAT pour standardiser leurs données géographiques les plus fréquemment utilisées dans leurs métiers, en cohérence avec la directive INSPIRE et avec les standards reconnus.


Critère qualité (de la donnée)
  • Niveau d'exigence correspondant à une liste de propriétés qu'il convient de qualifier sur une échelle de suffisance (exemple : précision temporelle / spatiale / norme / typologie / niveau de renseignement...). Ces propriétés et cette échelle sont à mettre en corrélation avec les usages attendus de la donnée

Niveau d'exigence correspondant à une liste de propriétés qu'il convient de qualifier sur une échelle de suffisance (exemple : précision temporelle / spatiale / norme / typologie / niveau de renseignement...). Ces propriétés et cette échelle sont à mettre en corrélation avec les usages attendus de la donnée


CSPNB

Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité


CSR

Comité de Suivi Régional


CSRPN

Coordination Scientifique Régionale du Patrimoine Naturel


CST

Coordination Scientifique et Technique


Darwin core

ensemble de standards pour le partage des données de biodiversité


Darwin Core

Le format Darwin Core vise à faciliter l’échange d’informations concernant les occurrences géographiques de présence des organismes et l’existence de spécimens dans les collections.


DEAL

Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement


DEB

Direction de l'Eau et de la Biodiversité au ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la mer (MEEM), maître d'ouvrage du SINP et de l'ONB


Décideur du SINP
  • Le rôle de décideur est le rôle tenu au niveau national par le comité de pilotage du SINP (COPIL SINP et au niveau régional par le comité de suivi régional (CSR), tels que définis à l’article 5 du protocole SINP

    Référence

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Organisation - Management du projet

Définition
  • Explication de la ou des significations d'un mot ou d'une expression d'un lexique. Les dictionnaires de données établis par le Sandre comportent un ensemble de définitions.

    Référence

    SANDRE

    Organisation - Management du projet

Voir la définition sur la page Glossaire


DGALN

direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature


DHUP

Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages


Dictionnaire de données
  • Recueil de mots ou d'expressions d'une langue, présentés dans un ordre convenu et destinés à apporter une information. Les dictionnaires de données sont des documents de spécification qui décrivent et précisent la terminologie et les données disponibles pour un domaine particulier. Ils comportent des entités (ou objets) reliés logiquement avec d'autres. Ils servent notamment à concevoir des bases de données. Plusieurs aspects de la donnée y sont traités : sa signification, les règles indispensables à sa rédaction ou à sa codification, la liste des valeurs qu'elle peut prendre, la ou les personnes ou organismes qui ont le droit de la créer, de la consulter, de la modifier ou de la supprimer... Un dictionnaire de données repose sur un ou plusieurs jeux de données de référence

    Référence

    D’après le SANDRE

    Technique - Informatique

Recueil de mots ou d'expressions d'une langue, présentés dans un ordre convenu et destinés à apporter une information, voir définition complète dans le glossaire.
 


Diffusion de données
  • Activité qui consiste pour un producteur de contenu informatif à organiser un système actif pour porter à la connaissance d'un public prédéfini l'existence et le contenu de l'information. Dans ce cas, celle-ci est dite portable. La diffusion publique est une forme de réutilisation des données

    Référence

    Diffusion des données publiques et révolution numérique / Dieu- donné MANDELKERN, Commissariat général du Plan : 1999

    Juridique

Activité qui consiste pour un producteur de contenu informatif à organiser un système actif pour porter à la connaissance d'un public prédéfini l'existence et le contenu de l'information. Dans ce cas, celle-ci est dite portable. La diffusion publique est une forme de réutilisation des données


DISCEAU

Dispositifs de collecte des données sur l'eau


Dispositif de collecte sur la biodiversité
  • Tout dispositif qui permet, par mesure, observation ou toute autre méthode, d'acquérir des données de connaissance sur : les milieux, les ressources et leurs usages, les pressions (et impacts associés) qui s'exercent sur les milieux et ressources, et les données économiques afférentes.

    Référence

    D’après le glossaire IDCNP ET SANDRE, d’après Onema et OIEau

    Technique - Informatique

Distribution de référence d’un taxon
  • Une distribution de référence est un jeu de données figé représentant la répartition d’un taxon, obtenu à partir d’un ensemble validé de données d’observation rapportées au niveau d’un maillage représentant le meilleur niveau de connaissance possible à un moment donné de cette répartition. L’absence de données au sein d’une maille peut être interprétée comme une présomption d’absence du taxon au sein de cette maille, voir pour les espèces les mieux connues, comme une absence. La granularité de l’information reste l’observation. S’il y a n observations pour une maille donnée, il reste n lignes d’information. Une distribution de référence est le résultat de la consolidation de données d’observation pouvant provenir de différents jeux de données ou récoltées dans le cadre du programme ayant pour finalité la constitution de ce jeu de données. Les jeux de donnée constitués font l’objet d’un archivage, de la création de métadonnées le décrivant et l’objet d’une mise à disposition dans le cadre du SINP sous forme de flux.

    Référence

    Note sur les données de référence et données de synthèse, MNHN

    Technique - Informatique

Document administratif
  • Sont considérés comme documents administratifs […] notamment les dossiers, rapports, études, comptes rendus, procès-verbaux, statistiques, directives, instructions, circulaires, notes et réponses ministérielles, correspondances, avis, prévisions et décisions.Dans le cadre du SINP, tout fichier référencé et rendu accessible à une ou plusieurs catégories d'acteur.

    Référence

    D’après l’Article 1 de la loi CADA de 1978 

    Juridique

Sont considérés comme documents administratifs […] notamment les dossiers, rapports, études, comptes rendus, procès-verbaux, statistiques, directives, instructions, circulaires, notes et réponses ministérielles, correspondances, avis, prévisions et décisions.Dans le cadre du SINP, tout fichier référencé et rendu accessible à une ou plusieurs catégories d'acteur.


Donnée
  • Elément fondamental servant à la base à un raisonnement, à une recherche. Résultats d’observations ou de recherches. Hypothèse figurant dans l’énoncé d’un problème. Représentation conventionnelle d’une information sous une forme convenant à son traitement.

    Référence

    Petit Larousse, Edition 2009

    Juridique

Elément fondamental servant à la base à un raisonnement, à une recherche. Résultats d’observations ou de recherches. Hypothèse figurant dans l’énoncé d’un problème. Représentation conventionnelle d’une information sous une forme convenant à son traitement.


Donnée d’observation
  • Les données d’observation [naturalistes] correspondent généralement à des données issues des relevés de terrain lors des inventaires, des suivis ou des études d’un groupe taxonomique, d’un espace, ou même d’un paysage. Elles peuvent également être issues de dépouillement de bibliographie ou d’informations issues de capteurs (radar, satellite, …).

    Référence

    D’après le GT Standard de métadonnées

    Technique - Informatique

Donnée de collection
  • Les données de collection correspondent aux données bancarisées dans des collections, comme les herbiers, ou encore des collections photographiques dans le cas du paysage.

    Référence

    GT Standard de métadonnées

    Technique - Informatique

Les données de collection correspondent aux données bancarisées dans des collections, comme les herbiers, ou encore des collections photographiques dans le cas du paysage.


Donnée de maillage
  • Donnée particulière représentant via un traitement spécifique plusieurs données d’observation a priori homogènes dans la cellule d’un maillage normalisé.

    Technique - Informatique

Donnée de synthèse
  • Ce sont des informations créées soit directement à partir de données-source ou de données élémentaires d'échange, soit à partir d’une combinaison  de données-source ou DEE avec d’autres données ou informations qui ne seraient pas soumises à ce protocole. Elles constituent une représentation particulière et significative de la biodiversité ou des paysages en réponse à  une problèmatique précise (par exemple carte ou tableau produit par extraction partielle, agrégation, interpolation, juxtaposition, croisement, données corrélées, indicateurs, indices, etc.).

    Référence

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Technique - Informatique

Donnée élémentaire
  • En modélisation des systèmes d’information, les données élémentaires sont, parmi les données dont la décomposition n’a pas de sens, celles qui ne peuvent pas être obtenues à partir d'autres données. L’ensemble des données élémentaires compose le dictionnaire des données. En algorithmique et programmation, une donnée élémentaire est une donnée non décomposable et ce, quel que soit le mode d’obtention de sa valeur (passage par argument, saisie ou calcul). On parle également de variable simple (expression conseillée).

    Référence

    Réseau CERTA cité par SIE

    Technique - Informatique

En modélisation des systèmes d’information, les données élémentaires sont, parmi les données dont la décomposition n’a pas de sens, celles qui ne peuvent pas être obtenues à partir d'autres données. L’ensemble des données élémentaires compose le dictionnaire des données. En algorithmique et programmation, une donnée élémentaire est une donnée non décomposable et ce, quel que soit le mode d’obtention de sa valeur (passage par argument, saisie ou calcul). On parle également de variable simple (expression conseillée).


Donnée élémentaire d'échange SINP
  • Ce sont des données standardisées inter-opérables. Elles sont élaborées à partir des données-source selon un format standard national propre à chaque thématique du SINP (observations de biodiversité, paysages, espaces protégés, etc.). Elles peuvent correspondre à une ou plusieurs données-sources sous réserve d'assurer la traçabilité entre données-sources et DEE.Le format standard des DEE comprend des informations obligatoires correspondant à des utilisations nationales strictement listées à l'article 10.3.6 du présent protocole et des informations facultatives. 

    Référence

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Juridique

Donnée géographique
  • Toute donnée faisant directement ou indirectement référence à un lieu spécifique ou une zone géographique.

    Référence

    Article L. 127-1 du code de l’environnement

    Juridique
  • Toute donnée faisant référence à un lieu spécifique ou une zone géographique. Les données géographiques peuvent être de 3 sortes : i) - les objets géographiques (bâtiments, routes, zones urbanisés, forêts, parcelles, limites de communes, etc.) que l’on peut visualiser par superposition aux référentiels ; ii) les référentiels géographiques (cartes ou plans, photographies aériennes, images satellitaires), qui servent surtout de fond de plan pour la présentation des autres données ; iii) les données proprement dites, généralement rattachées à l’un de ces objets géographiques (voir données brutes, données de synthèse).

    Référence

    Directive 2007/2/CE du 14 mars 2007 établissant une infrastructure d'informations géographiques dans la Communauté Européenne (INSPIRE)

    Technique - Informatique

Toute donnée faisant directement ou indirectement référence à un lieu spécifique ou une zone géographique.


Donnée publique
  • Ce sont des données produites ou détenues par une Autorité publique pour les besoins de mission de service publique (Article 10 de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978). Les métadonnées et données élémentaires d'échange du SINP remplissent les deux conditions : elles sont produites, qualifiées, identifiées sur des plate-formes régionales, thématiques ou nationales d'autorités publiques pour des besoins de service public.

    Référence

    Projet de protocole SINP V3 – 10/12/2012

    Juridique
  • « Sont considérés comme documents administratifs, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, les documents produits ou reçus, dans le cadre de leur mission de service public, par l'Etat, les collectivités territoriales ainsi que par les autres personnes de droit public ou les personnes de droit privé chargées d'une telle mission ». Les bases de données sont considérées comme des documents administratifs.

    Référence

    article 1 de la loi CADA de 1978

    Juridique

Ce sont des données produites ou détenues par une Autorité publique pour les besoins de mission de service publique (Article 10 de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978). Les métadonnées et données élémentaires d'échange du SINP remplissent les deux conditions : elles sont produites, qualifiées, identifiées sur des plate-formes régionales, thématiques ou nationales d'autorités publiques pour des besoins de service public.


Donnée sensible
  • Ce sont les données répondant aux critères visés à l'article L124-4 du Code de l'Environnement dont la consultation ou la communication porte atteinte notamment à la protection de l'environnement.

    Référence

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Juridique

Ce sont les données répondant aux critères visés à l'article L124-4 du Code de l'Environnement dont la consultation ou la communication porte atteinte notamment à la protection de l'environnement.


Donnée-source SINP
  • Ce sont les informations telles qu'elles existent dans les bases de données des producteurs  (par exemple : observations naturalistes, photos, audio, vidéo, données de capteurs). Elles constituent la source des données générées pour le  SINP (DEE, métadonnées, données de synthèse). Elles diffèrent techniquement d'une base de données à l'autre, d'un producteur à l'autre et ne sont donc pas standardisées. Elles sont d'origine privée ou publique et, le cas échéant, sont protégées par les dispositions du code de la propriété intellectuelle (droit d'auteur, droit sui generis des bases de données).

    Référence

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Juridique

Ce sont les informations telles qu'elles existent dans les bases de données des producteurs du SINP, voir définition complète dans le glossaire.


Données de référence
  • Une donnée de référence est une donnée d’observation validée nationalement qui participe à l’élaboration de la distribution de référence ou d’un jeu de données de référence pour un taxon donné. Au niveau national, les données d’observation ne sont pas validées une à une mais dans leur ensemble (critères biogéographiques, écologiques etc.). Les données apparaissant aberrantes sur une carte de distribution sont invalidées. Les autres données seront qualifiées de données de référence.

    Référence

    Note sur les données de référence et données de synthèse, MNHN

    Technique - Informatique

Données de référentiel
  • Ce sont les données utiles à l'interopérabilité des systèmes d’information, basées sur des nomenclatures, servant notamment à l'établissement des standards d'échanges de données élémentaires (TAXREF, système de coordonnées, limites administratives, mailles, etc..).

    Référence

    D’après le Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Technique - Informatique

Données du SINP
  • Données utiles à la connaissance, à la conservation et à la gestion des espèces sauvages (faune, flore, fonge, microbiologie), des habitats naturels ou semi-naturels, des écosystèmes ainsi que les données traduisant la réglementation ou des objectifs de gestion, les données relatives aux espaces protégés, à la géologie, à la pédologie et à la génétique permettant de mieux appréhender les relations des espèces sauvages avec leurs milieux et l'évolution de leurs populations.

    Référence

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Juridique

DREAL

Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, assure notamment l'animation régionale du SINP en associant l'ensemble des producteurs locaux de données naturalistes ou sur les habitats et les paysages.


DRI

Direction de la recherche et de l'innovation du Ministère du développement durable


DRIEE

Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie


Droit applicatif de saisie
  • Possibilité pour un opérateur de disposer de droits lui permettant de saisir « au nom de » l’observateur. Ce droit est distinct du rôle (« je valide » ou « je détermine »).

    Référence

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste -  saisie des données, gestion des métadonnées, validation et ergonomie

    Technique - Informatique

Pages