Déplacement des espèces lié au changement climatique

Déplacement des espèces lié au changement climatique

Évolution de l'indice thermique moyen des communautés d'oiseaux en réponse au changement climatique
Présentation et interprétation de l'indicateur
Valeur par période
+ 4,6 km/an en moyenne, d'équivalence de déplacement vers le nord entre 1989 et 2013
 
Fiche mise à jour le
25/04/2014

Le réchauffement climatique modifie l'aire de répartition des espèces animales et végétales. En France, de nombreuses espèces ont une aire de répartition qui se déplace progressivement vers le Nord, à l’image du climat. Cela se traduit par un changement de composition dans les communautés d’oiseaux avec des espèces qui deviennent plus ou moins abondantes.

Le taux annuel de modification de l’indice thermique des communautés d’oiseaux sur la période 1989-2013 est équivalent à un déplacement moyen vers le nord de 4,6 km par an dans les principaux habitats (ouverts, agricoles et forestiers, Npoint =16 820), soit 110,4 km sur les 24 ans de l’étude.

En France, le changement climatique déplace les températures vers le Nord de 10 km/an en moyenne. On constate donc un retard dans l’ajustement des communautés d’oiseaux par rapport au réchauffement climatique de 5,4 km/an (ou 130 km de 1989 à 2013).

Pour les communautés d’oiseaux des milieux ouverts, on constate un retard dans l'ajustement par rapport au réchauffement climatique de 10 km – 8 km = 2 km (ou 48km de 1989 à 2013).

Pour les communautés d’oiseaux des milieux forestiers, on constate un retard dans l'ajustement par rapport au réchauffement climatique de 10 km – 6.7 km = 3.3km (ou 79 km de 1989 à 2013).

Pour les communautés d’oiseaux des milieux agricoles, on constate un retard dans l'ajustement par rapport au réchauffement climatique de 10 km – 2,8 km = 7,2 km (ou 173 km de 1989 à 2013).