Les indicateurs de l'ONB : une définition restrictive

Les indicateurs de l'ONB : une définition restrictive

Le terme "Indicateur" est utilisé avec des acceptions extrêmement diverses. Pour l'ONB, un indicateur doit se réduire à une valeur précise, documentée le cas échéant par de multiples données chiffrées annexes. Deux valeurs distinctes issues d'un même jeu de données (par exemple une moyenne et une évolution de cette moyenne) constituent deux indicateurs différents.

Une valeur chiffrée ainsi définie est d'abord un descripteur tant qu'il n'est associé à aucune question particulière.

Pour illustrer ce concept, en un lieu donné du territoire, on a une infinité de possibilités de mentions de la distance de ce lieu aux diverses agglomérations du monde, qui toutes sont exactes. La démarche de n'en indiquer qu'une seule ou quelques-unes sur des panneaux routiers nécessite le choix, parmi cette infinité de descripteurs de la réalité, des quelques valeurs descriptives les plus pertinentes possibles qui vont permettre de renseigner le voyageur sur la direction à prendre. Ces valeurs particulières prennent le statut d'indicateurs, associés systématiquement à la question posée ("Dois-je prendre la route à droite ou à gauche pour aller à... ?").

Sur ces bases, on comprend aisément que la mention de la distance à la ville proche ou la proportion de chemin restant à parcourir jusqu'à cette ville depuis le départ du voyageur, deux valeurs issues des mêmes mesures de terrain, ne répondront pas à la même question du voyageur et constituent donc deux indicateurs différents.