Les questions stratégiques : un préalable indispensable

Les questions stratégiques : un préalable indispensable

L'élaboration d'indicateurs dans ce contexte réclame donc l'explicitation de questions stratégiques que les indicateurs ont vocation à éclairer ou documenter (remarque : un indicateur ne "répond" pas à une question, c'est l'utilisateur qui valorise l'information apportée par l'indicateur et répond à la question en intégrant cette information pour accroître son expertise).

L'écriture collective de ces questions constitue une phase cruciale dans l'élaboration des indicateurs qui ne peut débuter tant que les acteurs ne sont pas certains de se retrouver sur des questions auxquelles ils donnent le même sens précis, levant les redoutables et confortables "consensus de quiproquos" (rester flous pour prétendre être d'accord sur des expressions aux sens différents selon les acteurs). La phase d'élaboration des indicateurs ne commence qu'ensuite, par la recherche de la valeur qui saura le mieux éclairer cette question, et non par la fourniture des valeurs aisément disponibles mais inopérantes.

Les questions stratégiques de société étant nécessairement complexes et multiformes, un indicateur simple seul ne peut suffire à la documenter. C'est pourquoi l'ONB organise ses indicateurs en bouquets d'indicateurs en face de chaque question posée. Il ne valorise pas les indicateurs seuls. Un même indicateur peut être mobilisé dans différents bouquets.