Les travaux de l'ONB aux échelles régionale et territoriale

Les travaux de l'ONB aux échelles régionale et territoriale

L'observatoire national de la biodiversité (ONB) s'est créé dans un environnement complexe où existaient déjà de nombreux observatoires et projets de création d'observatoire concernant directement ou plus marginalement la biodiversité :

  • territoriaux, traitant également de biodiversité à d'autres échelles, du local à l'international (ex : observatoire régional de la biodiversité - ORB) ;
  • thématiques, traitant de "biodiversité et..." (ex : observatoire national sur les effets du réchauffement climatique - ONERC) ;
  • sectoriels, traitant entre autres sujets de "biodiversité &"..." (ex : observatoires des transports, de la santé, du logement...).

Descendre à des échelles infra-nationales s'est immédiatement imposé comme une nécessité pour conduire de manière efficace les travaux de l'ONB. Plusieurs orientations ont été prises en la matière :

Le Réseau national des observatoires de la biodiversité

L'essentiel des échanges avec les observatoires territoriaux s'effectuent dans le cadre du groupe de travail "Réseau national des observatoires de la biodiversité".

Le Réseau organise ses travaux dans le cadre d'une feuille de route régulièrement actualisée dont les axes principaux sont :

  • assurer la circulation de l'information et les échanges au sein du réseau : annuaire, réunions, site collaboratif, séminaire bisannuel : 2010, 2012, 2014, 2016 (en cours d'organisation) ;
  • développer des collaborations multilatérales entre observatoires : gouvernance, administration et finances, techniques, sciences, communication... ;
  • développer des contributions croisées entre l'ONB et ces observatoires : prestations croisées, co-élaboration de méthodologies ou d'indicateurs, appui méthodologique de l'ONB ;
  • suivre l'avancement de la publication des indicateurs de l'ONB au niveau territorial dont la liste publiée (filtre sur l'annuaire des indicateurs) se renforce régulièrement.