Locale : le Portrait de la biodiversité communale

Locale : le Portrait de la biodiversité communale

La version de travail du Portrait sera accessible courant 2016 aux services déconcentrés du Ministère en charge de l'écologie et aux communes engagées dans une démarche ABC (voir ci-dessous) en cliquant sur le  lien.

Accéder aux Portraits de la biodiversité communale
 (désactivé)

Présentation

L'action "Portrait de la biodiversité communale" ou "Portrait" est l'une des initiatives structurantes de l’observatoire national de la biodiversité (ONB) qui vise à produire un document de synthèse actualisé pour chaque commune française.

Le Portrait de la biodiversité communale est un document élaboré au niveau national et personnalisé automatiquement pour chaque commune. Il constitue pour l'ONB l'un des produits de restitution de l'information de synthèse sur la biodiversité et ses interfaces avec la société au niveau communal.

Le Portrait a été retenu dans la feuille de route de la première conférence environnementale (Mesure 9 pro parte) : "Les portraits de la biodiversité communale seront mis à la disposition des collectivités locales sous forme de prototypes d’ici la fin de 2012, puis de produits complétés en 2013." L'action a pris du retard en raison de sa complexité et du changement d'opérateur en 2013-2014.

Principe

Le Portrait regroupe les connaissances publiques disponibles et mobilisables à l'échelle nationale en matière de biodiversité (état, évolutions passées) ou ayant un impact sur la biodiversité (habitats, qualité des milieux naturels, espaces protégés, pressions, risques, aménagement du territoire) concernant la commune. Ces connaissances sont organisées au sein d'une trame de document identique pour toutes les communes, qui permet de mettre les informations présentées dans le contexte quotidien de l'organisation du territoire et de son activité.

Le Portrait constitue un porter à connaissance de l'information mobilisable dans les bases de données nationales publiques. Il ne mobilise donc pas les données détenues localement, sauf si elles ont été intégrées dans les bases nationales. Le Portrait ne représente donc qu'une part de l'information, disponible nationalement, qui doit être complétée par l'information locale. Cette information locale peut être intégrée dans les bases nationales si cela semble pertinent pour leurs détenteurs. Elles seront alors reprises par le Portrait.

Il n'a pas vocation à fournir une interprétation des informations qu'il contient, mais à les présenter afin d’établir un état des lieux et de susciter l'intérêt, la réflexion et le débat localement. Il ne vise pas à l’exhaustivité, mais à la synthèse.

Les organismes producteurs des informations sont associés à la conception - sur le fond et sur la forme - de l'information de synthèse diffusée ; ils restent maîtres de cette information qui renvoie vers eux pour l'accès à une connaissance approfondie sur chacune des thématiques traitées.

Ce regroupement organisé des données de synthèse dans le Portrait, d'abord manuel, a vocation à être totalement automatisé à partir des informations produites par les organismes détenteurs de données, sous une forme pré-définie conjointement. Il est produit par un outil complexe qui :

  • importe et traite les informations contenues dans les bases de données des différents fournisseurs ;
  • extrait de ces bases l'information pertinente pour chacune des communes ;
  • gère l'intégration de cette information (chiffres, cartes, tableaux, graphiques...) dans la trame générique du document ;
  • contrôle la mise en page du document ainsi produit de manière personnalisée pour chaque commune ;
  • transforme l'ensemble en une photocopie électronique de 100 pages constituant le Portrait de la commune traitée.

Lien avec les démarches territoriales

Sa conception est articulée avec la démarche des  "Atlas de la biodiversité dans les communes (ABC)", qui en constitue le laboratoire et l'espace de test et de retour d'expérience

Le Portrait a pour but dans un premier temps de porter à connaissance des élus et habitants de toutes les communes les informations publiques disponibles et validées à l’échelle nationale, puis d'être enrichi notamment au fur et à mesure de la démarche ABC lorsque de nouvelles données sont collectées. Les partenaires du projet peuvent donc communiquer aux organismes officiels chargés de la mise à jour des données identifiées dans le Portrait tout élément nouveau dont ils auraient connaissance. Par exemple, de nouvelles données d'inventaire floristique peuvent être transmises au Conservatoire botanique national, et entrer à terme dans le Portrait via les synthèses de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel, plate-forme nationale du système d'information sur la nature et les paysages (SINP) et ainsi contribuer à l'amélioration du Portrait de la biodiversité communale.

En raison de son caractère très expérimental, le document en cours de construction est pour l'instant en accès restreint.