1. Comment évolue l’état des milieux humides ?

1. Comment évolue l’état des milieux humides ?

Présentation

C’est une question complexe qui intègre la question de la superficie des milieux humides mais aussi celle de la dégradation de l’état des milieux humides à superficie constante. 

Objets et indicateurs

En l’état actuel des connaissances disponibles, les informations sur cette question sont pour l’instant soit issues de dires d’experts sur un échantillon de milieux humides, soit apportées par des indicateurs indirects.

Situation générale des milieux humides

Avant de rentrer dans le détail des diverses composantes de la biodiversité des milieux humides, il s'agit ici de chercher à rendre compte des tendances lourdes observées quant à l'évolution des mileux humides, en surface comme en état fonctionnel.

l'état des zones humides

Évolution de l'état des zones humides

Proportion de zones humides au sein d'un échantillon national dont l'évolution est stable ou en amélioration en termes d'étendue et d'état des milieux humides qu'elles abritent
52 % des zones humides en état stable ou en amélioration sur la période 2000-2010
Situation des écosystèmes (habitats et éco-complexes, micro-habitats)

Les indicateurs proposés ou en cours de développement s'attachent à renseigner de manière synthétique sur l'évolution des ensembles naturels constitutifs des milieux humides.

Rapport entre la régression et l'extension des milieux humides à dominante naturelle

Ratio entre les milieux humides à dominante naturelle dont l'étendue régresse par rapport à ceux dont l'étendue progresse au sein d'un échantillon national de sites
2,9 fois plus de milieux qui régressent en étendue que de milieux qui progressent

Rapport entre la dégradation et la restauration des milieux humides à dominante naturelle

Ratio entre les milieux humides à dominante naturelle dont l'état se dégrade par rapport à ceux dont qui sont restaurés au sein d'un échantillon national de sites
3,0 fois plus de milieux humides à dominante naturelle dont l'état se dégrade que de milieux qui sont restaurés entre 2000 et 2010
Qualité de l'eau

La présence de l'eau est intrinsèque aux milieux humides. Tout à la fois structurante des conditions écologiques et socio-économiques de ces espaces, elle accueille également de multiples composantes de la biodiversité, hébergeant de nombreux habitats particuliers et des espèces dépendant de sa présence pour tout ou partie de leur cycle de vie.

Sa qualité écologique est l'un des paramètres essentiels pour évaluer l'état des milieux humides et les conditions d'accueil de la biodiversité.

la qualité écologique des eaux de surface

Qualité écologique des eaux de surface

Proportion des rivières, des plans d'eau, des lagunes, des estuaires et des mers côtières en bon état écologique
43,4 % des eaux de surfaces sont considérées en 2013 comme étant en bon ou en très bon état
Situation des espèces et du patrimoine génétique des milieux humides

Les indicateurs en réflexion portent sur un suivi de l'évolution de groupes d'espèces inféodées aux milieux humides.

Situation des fonctions écologiques des écosystèmes de milieux humides

Les écosystèmes ne sont pas des ensembles statiques constitués d'éléments indépendants. Ils sont en perpétuelle évolution et les interactions dynamiques aboutissent à la production de fonctions écologiques, dont la qualité détermine et la pérennité des écosystèmes, et la fournitures de biens et services à la société. Production de biomasse, régulation et épuration de l'eau, stockage de carbone en sont quelques exemples.

Le travail sur les indicateurs de cette section est en attente de travaux de fond sur les fonctions et les services écosystémiques conduits dans le cadre de la démarche d'évaluation française des écosystèmes et services écosystémiques (EFESE).