Doublement en un an du nombre de données versées dans le système d'information sur la nature et les paysages !

Questions de référence de l'indicateur : 

- - - - -

Le système d'information sur la nature et les paysages (SINP) est la démarche partenariale mise en place par l'Etat pour parvenir à mobiliser et regrouper les très nombreuses données d'inventaires ou d'observation détenues par les naturalistes, les scientifiques, les établissements publics, les bureaux d'étude, etc

La très forte augmentation du nombre de données que révèle l'indicateur Évolution du volume de données disponibles sur la biodiversité cette année traduit une accélération du processus de partage de l'information naturaliste. Cet indicateur illustre l'enjeu d'accroissement et de partage de la connaissance identfié dans la stratégie nationale pour la biodiversité.

Le versement massif des données floristiques des conservatoires botaniques nationaux explique largement ce bon en avant de bon augure.

Au-delà du bon résultat général, on constate néanmoins que les outre-mer qui concentrent une biodiversité exceptionnelle contribue très peu au près de 32 millions de données recueillies. Un effort particulier devra être conduit pour intégrer la connaissance existante et acquérir de nouvelles données sur ces territoires d'exception.

De même, le milieu marin ne fournit aujourd'hui que moins de 1 % des données.

Cet indicateur est produit par le Service du Patrimoine Naturel du Muséum National d'Histoire Naturelle..

Pour en savoir plus sur le SINP : http://www.naturefrance.fr/sinp/presentation-du-sinp et sur l'INPN : https://inpn.mnhn.fr/

 

La démarche "1 semaine - 1 indicateur"

Français
Date
16/03/2016