Effort de conservation des secteurs de nature remarquable

Effort de conservation des secteurs de nature remarquable

Proportion des surfaces de nature identifiée comme remarquable (ZNIEFF continentales de type 1 et 2) qui fait l’objet d’un statut de protection, réglementation ou gestion destiné à favoriser sa conservation (aires protégées, site Natura 2000, PNR, CEN)
Présentation et interprétation de l'indicateur
Valeur par période
55 % en avril 2018
 
 
 
Fiche mise à jour le
25/05/2018

 

55 % des milieux de nature considérés comme remarquable, les ZNIEFF (Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique), bénéficient d’un statut de protection ou de gestion favorable à la conservation du patrimoine naturel. L’indicateur montre donc qu’une part importante du patrimoine remarquable inventorié bénéficie déjà de statut permettant d’assurer sa conservation.

Les ZNIEFF constituant un inventaire scientifique du patrimoine naturel remarquable, il n’est pas anormal que toutes les ZNIEFF ne soient pas protégées.

Les aires protégées fortes de la SCAP (Stratégie de Création des Aires Protégées) y contribuent peu, en raison même de leur faible surface, tandis que les sites Natura 2000 apportent une forte contribution. Logiquement, les ZNIEFF de type 1, cœurs de biodiversité, sont plus couvertes que celles de type 2, qui représentent de grands ensembles fonctionnels.

La légère baisse de l'indicateur entre 2017 et 2018 résulte de l'augmentation plus importante des surfaces des ZNIEFF par rapport à celles des espaces protégés.