7- Comment notre société s'implique-t-elle face aux enjeux de biodiversité ?

7- Comment notre société s'implique-t-elle face aux enjeux de biodiversité ?

Présentation

La mobilisation de tous les acteurs individuels et collectifs dans la préservation de la biodiversité est le message-clef tant des objectifs d'Aichi de la convention sur la diversité biologique au niveau mondial que de la stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) au niveau français, plaçant cet enjeu en tête des objectifs opérationnels. Il s'agit bien de mettre l'ensemble de la société en mouvement de manière cohérente, en améliorant la prise de conscience de chacun, en explicitant les enjeux et favorisant leur appropriation individuelle et collective. La SNB indique l'ambition de « réussir (…) l'implication de tous et de tous les secteurs d'activité ».

Objets et indicateurs

Le sujet est extrêmement vaste puisqu'il s'agit d'identifier les évolutions de l’implication pour la préservation de la biodiversité de toutes les composantes de la société. En revanche, il n'existe quasiment aucun indicateur disponible au niveau national pour évaluer cette mobilisation, et ce quel que soit le groupe d'acteurs considéré (consommateurs, élus, services de l’État, chefs d'entreprise…).

Les indicateurs proposés et renseignés sont amenés à évoluer en fonction de la capacité de mobilisation des différents acteurs pour suivre leurs engagements, même s'il ne s'agit pas pour l'ONB d'évaluer telle ou telle politique mais bien de suivre l'évolution générale de la société.

Comment évolue l’intérêt des citoyens pour la biodiversité ?

Le premier niveau d'implication identifié consiste en l'intérêt manifesté par les citoyens, prolongé par l'accès à une connaissance et une compréhension accrue du sujet de la biodiversité et de ses enjeux. Il est apparu comme essentiel de suivre l'opinion d'une part, les contacts directs et effectifs des citoyens avec la Nature d'autre part, premiers pas vers une réappropriation des enjeux, perdus de vue par une société majoritairement urbaine ou « rurbaine ».

Importance accordée par les Français aux problèmes de biodiversité

Proportion de la population française mettant la disparition de certaines espèces végétales ou animales parmi les deux problèmes liés à la dégradation de l'environnement les plus préoccupants
33 % en 2015

Évolution de la participation aux actions d'éducation sensible et citoyenne à la biodiversité

Taux d'évolution du nombre d'expériences vécues par le public dans la nature, au contact du vivant, dans le cadre d'un panel d'activités éducatives
+ 57 % de participants à la Fête de la nature en tendance sur la période 2009-2015
Comment évolue l’intérêt des décideurs pour la biodiversité ?

L'ONB n'a pas identifié à ce stade de source d'information nationale permettant de suivre l'évolution de l'opinion des décideurs politiques, socio-économiques, administratifs comme on le propose pour la population en général.

Comment évolue l’implication de la société pour la biodiversité ?

Très peu d'indicateurs génériques sont disponibles au niveau national pour suivre le « passage à l'acte ». Le recensement d'actions est très fastidieux et la centralisation de l'information quasi-inexistante. Le suivi éventuel des engagements des acteurs dans le cadre de la SNB devrait peu à peu étoffer la connaissance en la matière.

Évolution de l'implication des citoyens dans les sciences participatives liées à la biodiversité

Taux d'évolution du nombre de participants actifs aux initiatives de sciences participatives liées à la biodiversité
+ 109 % de participants actifs en 2015 par rapport à 2011

Évolution du volume de données disponibles sur la biodiversité

Taux de progression annuelle du nombre de données élémentaires d'échange accessibles depuis la plateforme nationale (INPN) du système d'information sur la nature et les paysages (SINP)
+ 109 % entre janvier 2015 et janvier 2016
Comment évolue la mobilisation des moyens pour la biodiversité ?

La mobilisation de la société vis-à-vis de la biodiversité peut être de nature financière ; les moyens investis indiquent l’importance socio-économique accordée. Le choix d’affecter des budgets à la préservation de la biodiversité au niveau national, ou via l'aide publique au développement à l'international, traduit en effet le diagnostic de son importance pour la viabilité de l’activité socio-économique et au-delà, de la société. Elle traduit une reconnaissance implicite de la valeur socio-économique (y compris culturelle) de la biodiversité, via les services écosystémiques qu’elle assure, pour la production alimentaire ou la qualité de l’eau par exemple.

Les indicateurs de mobilisation financière en faveur de la biodiversité sont extrêmement transversaux à l'ensemble des questions de société puisque la question des moyens irrigue l'ensemble des activités liées à la biodiversité. Ils constituent ainsi l'une des formes les plus concrètes et partagées d'implication effective de toute la société.

Effort financier nationale pour la biodiversité

Effort financier national pour la biodiversité

Effort financier national pour la préservation de la biodiversité et des paysages
2 147 millions d'euros en 2014

Aide publique au développement à l'international liée à la biodiversité

Dépense nationale pour l'aide publique au développement à l'international en matière de biodiversité
270,88 millions d'euros en 2015