Toujours plus de produits phytosanitaires : + 12 % depuis la période de référence 2009-2011

Question de référence de l'indicateur : 3- Comment évoluent les pressions majeures que notre société fait peser sur la biodiversité ?

- - - - -

La pression exercée sur la biodiversité par les produits phytosanitaires - herbicides, fongicides, insecticides... - ne se relâche pas. Les ventes de produits poursuivent leur lente mais sensible progression.

Calculé à partir des données de vente des distributeurs de produits phytopharmaceutiques, l'indicateur Évolution de la consommation de produits phytosanitaires présente l'évolution du NODU, qui correspond à un nombre de traitements « moyens » appliqués annuellement sur l’ensemble des cultures, à l’échelle nationale. Il s’affranchit des substitutions de substances actives par de nouvelles substances efficaces à plus faible dose puisque, pour chaque substance, la quantité appliquée est rapportée à une dose unité (DU) qui lui est propre.

C'est donc bien un accroissement de la pression qui est mesurée par ce + 12 %.

Le nouveau plan ECOPHYTO 2 adopté l'année dernière saura-t-il inverser la tendance ? Il est trop tôt pour le dire, tant il faut sans cesse rappeler la latence inévitable entre la prise de mesure et la lente évolution des pratiques.

Cet indicateur est produit par les services statistiques du Ministère de l'agriculture, de l'alimentation et de la forêt.

Pour en savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/note-methodologique-le-nodu

La démarche "1 semaine - 1 indicateur"

Français
Date
22/03/2016