Le suivi des pesticides dans les cours d’eau couvert par deux nouveaux indicateurs

Le jeu des indicateurs thématiques « Biodiversité & Milieux d’eau douce » de l’ONB s’enrichit de deux nouveaux indicateurs permettant de suivre l’évolution de la teneur en pesticides dans les cours d’eau, au regard de l’écotoxicité cumulée qu’ils représentent pour l’environnement, l’un décliné en France métropolitaine, l’autre dans les départements d’Outre-Mer.

Ces indicateurs, résultant de l’application d’une nouvelle méthodologie développée par le Service de la Donnée et des Études Statistiques (SDES) dans le cadre du plan Écophyto, sont calculés à partir des données issues de la surveillance menée par les agences et offices de l’eau, mises à disposition par le Système d’Information sur l’Eau (Eaufrance). Ils traduisent une légère baisse de l’impact des pesticides dans les cours d’eau, tant en France métropolitaine que dans les DOM, grâce notamment à de récentes interdictions prononcées sur des herbicides. La situation locale est toutefois plus contrastée. La présence des pesticides reste ainsi généralisée, avec des teneurs parfois élevées, qui occasionnent encore de nombreux dépassements de normes.

Le pan des eaux souterraines n’est pas oublié, la réflexion est en cours, profitant notamment des travaux réalisés dans le cadre de la Green Tech verte avec le concours organisé début 2017 autour de la datavisualisation des pesticides dans les eaux souterraines.

Français
Date
01/06/2017