Évolution de l'état général des zones humides

Évolution de l'état général des zones humides

Proportion des sites humides emblématiques dont l'état des milieux humides ou des surfaces se dégradent
Présentation et interprétation de l'indicateur
Valeur par période
48 % des sites emblématiques présentent des milieux humides qui se dégradent entre 2000 et 2010
 
 
 
 
 
Fiche mise à jour le
18/05/2016

Une diminution significative des surfaces de certains types de milieux comme les prairies humides, les tourbières et les landes humides entraîne une perte de biodiversité importante.

 

Une dégradation de l'état des milieux humides traduit des dysfonctionnements des écosystèmes et peut engendrer un impact sur les populations des espèces les plus sensibles.

 

L'augmentation de la proportion de sites dont l'état s'est amélioré (restauration notable ou forte) témoigne d'une amélioration de la fonctionnalité des zones humides. La biodiversité est en général favorisée par cette restauration.

 

Voir aussi https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/sites/default/fil...