Évolution des milieux naturels dans les secteurs de nature remarquable

Évolution des milieux naturels dans les secteurs de nature remarquable

Évolution de la surface des milieux naturels et semi-naturels dans les zones continentales identifiées comme remarquables (ZNIEFF continentales de type 1 et 2)
Présentation et interprétation de l'indicateur
Valeur par période
- 36 749 ha entre 1990 et 2012
 
 
 
 
Fiche mise à jour le
15/05/2017

 

Entre 1990 et 2012, les milieux naturels et semi-naturels des secteurs continentaux identifiés comme remarquable (ZNIEFF) en France métropolitaine ont perdu environ 36 750 ha (0,2 % de la surface des ZNIEFF), soit 1 670 ha par année en moyenne. Ce sont principalement les prairies qui ont été touchées par ces pertes. La perte de milieux naturels se fait principalement au profit des zones urbaines et des terres arables. Ramenées à la surface totale des ZNIEFF, ces pertes sont près de deux fois inférieures aux pertes des milieux naturels dans les secteurs métropolitains hors ZNIEFF. Si la pression de perte d’espaces naturels reste continue sur les trois périodes étudiées, il faut cependant souligner un ralentissement dans la dernière période (2006-2012).