Présence des grands prédateurs en métropole

Présence des grands prédateurs en métropole

Proportion du territoire métropolitain avec présence régulière d'au moins un grand prédateur terrestre (loup, lynx, ours)
Présentation et interprétation de l'indicateur
Valeur par période
8,2 % du territoire en 2018
 
 
 
 
 
 
 
 
Fiche mise à jour le
09/07/2020

8,2% du territoire est couvert en 2018 par au moins un grand prédateur (7,4% en 2017). Le Loup est l'espèce qui poursuit de façon significative sa progression sur le territoire (+0,8 point par rapport à 2017).

 

L’indicateur présenté s’attache à suivre l’aire de présence régulière de chaque espèce, à partir de la récurrence des observations sur un territoire. La carte présente la distribution détectée de ces grands prédateurs. L’indicateur mesure ainsi une tendance d’évolution de la distribution de la guilde des grands prédateurs. La superposition au fil des années permet de percevoir l’évolution spatiale de cette répartition.  Il ne représente en revanche pas le nombre d’individus dans les populations, celui-ci  n’étant pas toujours corrélé à l’étendue de son aire de présence régulière. Il est important de prendre en considération la diversité des dynamiques entre les espèces et entre les régions pour interpréter l’évolution de l’indicateur. Sa progression depuis 2001 reflète ainsi principalement celle du Loup en Provence-Alpes-Côte d’Azur.